Comment créer son entreprise en 5 étapes ?

La création d’une entreprise est une étape importante dans une vie.

Elle implique de nombreux changements, de prévoir un plan d’action sur le court, moyen et long terme et de maîtriser de nombreuses compétences pour mener à bien son projet.

C’est pourquoi, sans être guidé, la création d’une entreprise peut se révéler très vite complexe et créer des problèmes inattendus qui peuvent mettre en péril tout votre projet.

Cet article est donc mis à votre disposition pour vous guider durant cette étape de vie en vous expliquant les 5 étapes qui constitue la création d’une entreprise :

  1. L’étude de marché
  2. La stratégie de conception ou d’organisation
  3. La partie financière
  4. Le choix du statut juridique
  5. La communication

Attention : Cet article est un guide de création d’entreprise général. Il s’agit du tronc principal de la création, chaque domaine possède ses propres codes, outils, techniques, … qu’il faut adapter à chacun.

comment créer son entreprise ?

Etape 1 : L’étude de marché

Comment analyser son marché ? Et comment trouver son concept d’entreprise ?

A quoi sert une étude de marché ?

Une étude de marche permet de :

  • Comprendre et estimer le marché sur lequel on désire s’exercer
  • Trouver ses différentes stratégies commerciales à mettre en place par la suite pour réussir à atteindre les résultats souhaités
  • Réduire les risques d’échecs
  • Avoir un plan d’action

Quelles informations nous donne l’étude de marché ?

  • Quelles sont les grandes tendances du marché ?
  • Qui sont les différents acteurs du marché ?
  • Quelle concurrence est présente sur mon marché ?
  • Quelles seront mes opportunités et contraintes sur ce marché ?

Comment réaliser son étude de marché en 4 étapes :

1ère étape : Définir son marché

• Sur quel secteur de chalandise voulez-vous travailler ?

• Quelles sont les évolutions économiques, sociales et juridiques ces dernières années sur votre marché ? Quelle tendance votre secteur possède-t-il ?


2ème étape : Définir la demande

La demande pour une entreprise définit les acteurs qui peuvent vous fournir du chiffre d’affaire donc ce sont vos clients.

  • Quelle est la tranche d’âge visée ? Quelles sont les attentes du marché ? …


3ème étape : Définir l’offre


L’offre pour une entreprise définit les acteurs qui font partie de la concurrence.

Pour chacun des acteurs, il vous faudra analyser différents points tels que :

  • Leur nombre
  • Sur quel secteur agissent-ils ?
  • Quelle est leur part de marché ?
  • Quels sont leurs axes de communication ?

4ème étape : Comprendre son environnement


Il s’agit de comprendre si votre marché peut évoluer dans le bon ou le mauvais sens, c’est-à-dire définir les différents facteurs qui pourraient influer sur votre environnement.
Cela va vous permettre de mieux comprendre l’environnement qui vous entoure sous un autre angle, d’approfondir la vision de vos stratégies à venir et ajuster les variables financières de votre projet grâce à la précision de votre vision.




Travailler seul ou en franchise

Le local :

Avec le développement d’internet et de l’e-commerce, les possibilités de développement d’entreprise ne cessent d’augmenter afin de s’adresser à tous types de clients et pour tous types d’entreprises.

L’implantation et les choix en termes d’organisation vont également beaucoup influer sur l’image que vous dégagez.

Différentes stratégies s’offrent à vous :

  1. Posséder un local dans un secteur avec un fort passage. Cela amène à une forte visibilité et présence sur le secteur mais peut avoir certains coûts.
  2. Posséder un local dans un secteur ou une rue reculée. A défaut d’avoir une forte visibilité directe de vos clients, vous avez une image et un lieu implantés vers lesquels vos clients sauront se rattacher.
  3. Vous choisissez de ne pas avoir de local. Malgré une visibilité directe nulle, vous pouvez économiser de nombreux frais que vous pouvez attribuer à la communication pour contre balancer votre manque initial de visibilité.



Outils :

Afin de réussir dans la création de votre entreprise et affirmer votre professionnalisme aux yeux de vos prospects et clients, il vous faut obligatoirement différents outils qui varient d’un domaine de compétence à un autre.

Généralement, on peut retrouver ces différents points suivants (qui seront complémentés par les outils propres à votre domaine d’action) :

  • Les documents administratifs légaux
  • Les registres de reçus (en cas de détention d’argent par exemple)
  • Des outils de communication
  • Un agenda électronique simple et clair (partagé entre les collaborateurs)
  • Un fournisseur de domaine afin d’avoir une adresse mail professionnelle du type : prenomnom@nomdentreprise.fr
  • Les logiciels adaptés

Etape 2 : La stratégie de conception ou d’organisation

La stratégie de conception ou d’organisation de votre entreprise comprend différents facteurs qui définiront votre entreprise que cela soit sur son concept, son fonctionnement, sa communication, …

  • Dois-je me lancer seul ou à plusieurs ?


Lors de la création d’une entreprise, il vous faudra passer beaucoup d’heures et dépenser beaucoup d’énergie lors des premiers mois. Que vous soyez seul ou à plusieurs dans la création de votre projet, assurez-vous que tous les intervenants soient extrêmement motivés car les premiers mois peuvent être rudes.

  • Vaut-il mieux être indépendant ou franchisé ?

Dans certain domaine, tel que l’immobilier par exemple, la franchise est très présente sur le marché. Chaque statut possède ses propres avantages et inconvénients, il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, tout dépend du besoin de votre entreprise et de vos envies en tant que fondateur.

Les avantages pour le franchisé et le franchiseur
 

  • Pour le franchisé (vous) :

-Pouvoir démarrer et exercer une activité déjà testée par le franchiseur (savoir-faire et notoriété de la marque) –> moins risqué
-Les entreprises créées en franchise sont plus longues dans le temps
-Bénéficier d’un accompagnement de la part du franchiseur (initiale et/ou continue)
-Profiter de la facilité, des infrastructures d’un groupe, site internet, outils, …

  • Pour le franchiseur :

-Pouvoir multiplier rapidement les points de vente et améliorer ainsi sa visibilité
-Bénéficier d’une force de frappe plus importante pour négocier plus facilement
-Bénéficier de l’expérience de chacun


comment créer son entreprise en 5 étapes

Etape 3 : La partie financière

Pour assurer le lancement et la pérennité de votre entreprise dans le temps, vous devrez obligatoirement créer, examiner et définir des plans financiers très précis. Ces éléments financiers vont vous permettre d’obtenir différents points :

  • Une vision claire des objectifs et dépenses sur le court, moyen et long terme
  • Visualiser différemment votre entreprise pour une gestion plus performante entre vos divers pôles (communication, fournitures, loyer, …)
  • Posséder des arguments de négociation envers de possibles investisseurs ou collaborateurs.

Il est généralement conseillé de faire appel à un expert-comptable pour la création d’entreprise et la gestion de celle-ci par la suite.

Les deux documents financiers incontournables dans une entreprise sont le compte de résultat et le plan de financement.

A quoi sert un compte de résultat ?

Le compte de résultat est généralement sous forme de tableau et permet d’établir un résultat net de votre entreprise (bénéfice ou perte) au travers des divers éléments la constituant (Produits = vos rentrées d’argent / Charges = vos sorties d’argent).


Il permet de déterminer son résultat net afin d’adapter les stratégies et de prendre du recul sur les différents produits et charges constituant votre entreprise.


De plus, il est un excellent élément à montrer à vos collaborateurs, associés ou investisseurs pour rapidement se rendre compte du mouvement financier général de votre agence.


Comment se construit un compte de résultat ?

Il se présente sous la forme d’un tableau ayant deux parties :

  • Les produits (rentrées d’argent)
  • Les charges (sorties d’argent)


La différence entre ces deux parties du tableau est appelée Résultat (avant impôts).

 Il indique la rentabilité de l’activité qui dégage soit un bénéfice (résultat positif), soit une perte (résultat négatif).

Après votre imposition déposée pour obtiendrez le Résultat Net de votre entreprise.


A quoi sert un plan de financement ? Comment le comprendre ?

Un plan de financement initial permet de vérifier si vous aurez assez de fonds nécessaires pour financer vos divers besoins au lancement de votre entreprise.


Il se compose des besoins nécessaires à la création :

  • Les investissements (matériels ou financiers) : mobiliers, loyers, assurances, …
  • Vos divers frais de démarrage : obtention de votre carte professionnelle, communication, …
  • Le besoin en fonds de roulement (BFR) : il s’agit de la somme d’argent nécessaire pour « combler » un potentiel décalage entre les besoins de l’entreprise et l’arrivée d’argent par les clients.
  • Si vous nécessitez d’une trésorerie de départ


Et également, se trouvent les ressources nécessaires, qui serviront à financer les besoins :

  • Les fonds propres : capitaux apportés par vous-même ou par vos associés
  • Les différentes aides, subventions perçues dans le cadre de la création d’entreprise

Etape 4 : Le choix du statut juridique

Le choix de votre statut juridique est une étape importante dans la création de votre entreprise car même si cela n’intervient pas directement dans votre quotidien, le choix du statut juridique possède diverses spécificités qu’il vous faudra respecter. Il intervient dans votre fiscalité, constitution d’équipe, apport financier, l’imposition…

Voici le listing des statuts juridiques les plus connus en France :

  • Entreprise individuelle (EI)
  • Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)
  • Société à Responsabilité Limitée (SARL)
  • Société Anonyme (SA)
  • Société par Actions Simplifiées (SAS)
  • Société en Nom Collectif (SNC)

Encore une fois, le support d’un professionnel expert du domaine, comme un juriste ou un expert-comptable, pour trouver quel statut juridique convient le mieux à votre situation personnelle et professionnelle est vivement recommandé voire obligatoire dans certaines situations.

aide bts pi

Etape 5 : La communication

Avec l’afflux des nouvelles technologies et d’internet, la communication sera la clé de votre réussite.


Tout d’abord, elle va permettre d’effectuer un bon lancement de votre projet, de vous faire connaître et gagner en visibilité. Votre communication montrera à la population votre état d’esprit, votre image, votre concept.

Ensuite, sur le long terme, elle créera votre réputation et ne fera que d’accroître votre visibilité.

De multiples entreprises se créent chaque jour, ainsi la concurrence est de plus en plus présente, il vous faut trouver le bon concept et avoir la bonne stratégie de communication pour réussir à vous démarquer des autres.
Votre stratégie de communication devra être axée sur votre concept que vous avez choisi auparavant. Voici des exemples des moyens les plus simples à mettre en place et ayant de très bons retours clients et d’opportunités :

  • La vitrine :


La vitrine offre une visibilité constante de votre entreprise afin de rappeler quotidiennement à la population locale que vous êtes présents et qu’il ne faut pas hésiter à venir vous voir.


Votre vitrine est le premier reflet de l’image de votre agence, elle doit être propre, soignée et rangée. Elle doit également refléter le concept et la typologie de clients à laquelle vous vous adressez. Par exemple, si vous vous adressez à des clients hauts de gamme, proposez des produits hauts de gamme et ayez un mobilier, des couleurs et des ornements adaptés.

  • Branding : logo, bannière, plaquette, carte de visite, stickers, tracts, …


Il s’agit de l’image constante que vous allez renvoyer pour affirmer l’identité de votre entreprise. Il vous faut un logo pour que vous soyez reconnaissable de multiples manières sur les divers documents juridiques, administratifs ou commerciaux.

Votre identité sera présente sur vos bannières, plaquettes commerciales, cartes de visites, etc … il faut que vous choisissiez un nom facile à retenir et à proposer pour ne pas perdre le client. Vous pouvez utiliser les acronymes ou un jeu de mot, ce sont des moyens simples et efficaces d’attirer l’œil des clients.

Afin de réaliser cette étape vous pouvez consulter divers prestataires ayant des prix très divers en fonction de leurs services et supports pour les réaliser.

  • Réseaux sociaux :


Les réseaux sociaux sont inévitables de nos jours. La plupart des personnes en utilisent plusieurs tous les jours et plusieurs heures par jour. Votre objectif en communication est d’être le plus visible et donc présent sur votre secteur. Les réseaux sociaux sont à ne pas omettre, ils permettent de manière gratuite de promouvoir ses services et/ou produits à l’entièreté du monde. De plus, votre présence sur ces réseaux va agrandir votre réseau de connaissances et certains pourraient vous contacter pour mettre en vente leur bien car ils aiment votre manière de communiquer.

  • Emailing, sms :


Au fil des conceptions des bases de données de vos clients, vous aurez des listes d’emails et de numéros de téléphone. Vous pourrez grâce à ces listes effectuer des campagnes marketing à l’occasion d’un évènement particulier qu’il soit interne ou externe à l’entreprise.

  • Presse :

Toujours dans la recherche de la visibilité permanente et sur divers axes pour toucher un maximum de prospects en fonction de ses stratégies, il existe la presse.

On peut distinguer deux types de presse :

-La presse générale (généralement locale) qui traite de tous les domaines de l’actualité et qui possède souvent des sections publicitaires. L’avantage de ce type de presse est le grand nombre de lecteurs car c’est le type de presse le plus vendu chaque jour. En revanche, du fait de son contenu général, un petit pourcentage quotidien se penchera sérieusement sur les publicités proposées.

-La presse spécialisée qui traite de l’actualité d’un domaine précis ou des entreprises (dans tous ses aspects ou d’une manière spécialisée) et permettant de proposer des produits ou services. Généralement ce sont des périodiques qui sortent chaque semaine ou chaque mois. Ils ont moins de lecteurs que la presse générale mais offre à coup sûr des lecteurs intéressés par votre domaine et donc ayant un plus fort pourcentage de chance qu’ils souhaitent vous consulter.

réseaux sociaux

Accédez dès maintenant aux 11 étapes pour créer votre agence immobilière tout en étant guidé, les tableaux financiers, les documents juridiques légaux et divers outils pour réussir à vous démarquer de la concurrence en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Recevez notre guide offert avec TOUS les premiers chapitres de la formation Devenir professionnel de l’immobilier en 1H/Jour en cliquant sur le bouton ci-dessous :